Le GR®653, voie d’Arles vers Compostelle

Avec près de 900 kilomètres à son actif, le GR653 entre Arles et le Somport reste l’un des chemins majeurs menant à Saint-Jacques de Compostelle. Cette voie, dite du Sud, offre des attraits inestimables, tant au niveau patrimonial que géographique. Elle permet de relier les versants méditerranéens et atlantiques, avec L’Isle-Jourdain comme porte d’entrée du Gers et première étape départementale après Toulouse.

Le parcours

Caractéristiques

  • Longueur : 140 km.
  • Pas de difficulté majeure. Attention il y a peu d’hébergement entre Auch et Marciac.

Détail de l’itinéraire gersois

L’Isle-Jourdain n’a pas perdu son accent gascon !

La vieille ville a conservé le charme d’une cité médiévale. On notera la Tour du XIVe siècle, flanquée d’une collégiale à l’architecture classique, l’hôtel particulier  » Claude Augé « , né dans cette cité, et père fondateur du Petit Larousse Illustré, et bien sûr, le Musée Européen d’Art Campanaire qui rassemble sur une période de quatre millénaires une collection exceptionnelle de plus de mille cloches, sonnailles, grelots, carillons. Une horlogerie monumentale venue des cinq continents.

Auch, Grand Site d’Occitanie

Donnant sur les Pyrénées, le circuit vous mènera jusqu’à Auch, capitale de la Gascogne labellisée Grands Sites Occitanie et Pays d’art et d’histoire. Vos yeux pourront se ravir de la cathédrale Sainte-Marie (XV-XVIIe siècles), site majeur sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle classée au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO au style Gothique Flamboyant et Renaissance avec à l’intérieur, de multiples trésors à découvrir.

Achevé en 1863, l’escalier monumental relie la ville historique à la ville nouvelle sur 35 m de dénivellation. Surplombé par la statue du célèbre mousquetaire d’Artagnan, réalisée par Firmin Michelet en 1931, gravissez ses 234 marches (374 au total avec les doubles volées) avant de vous laisser tenter par une balade au cœur du vieil Auch en arpentant les pousterles, ruelles médiévales en forte pente et en escalier.

Marciac, capitale du Jazz

Cette belle route, entre bastides et castelnaux, vous dévoilera de nombreux trésors, avant l’ultime halte gersoise au cœur de Marciac.

Sa place centrale entourée de maisons à arcades abritait une halle, détruite en 1871. On reconnaît le village de loin grâce à ses deux clochers : celui de l’église Notre-Dame de L’Assomption (XIIIe siècle) et celui de l’ancien couvent des Augustins (XIVe siècle). A l’extérieur du village, la chapelle Notre-Dame de la Croix (XIXe siècle) borde le chemin de Saint-Jacques.

Votre chemin se terminera dans les Hautes-Pyrénées au village de Maubourguet.

Et à propos des chemins de St-Jacques

Piochez un maximum d’informations pour préparer votre périple et vous projeter dans vos futurs points chute et jours de marche sur www.chemins-compostelle.com

Et voici Une présentation des chemins de St-Jacques, sous leur double identité : une histoire et un patrimoine, des paysages,  et sous leur forme pratique : une itinérance contemporaine, des histoires individuelles aux motivations multiples.

Vous aimerez aussi

Accueil pèlerin

Sur le chemin de St-Jacques de Compostelle, Auch et Montégut dans le Gers en provenance de Toulouse

4 sites classés à l’Unesco à découvrir dans le Gers

En 1998, l’UNESCO inscrivait au patrimoine mondial les itinéraires vers Compostelle*. La Région Midi-Pyrénées est la région […]