Randonnée pédestre

Bouger à Auch et en Gascogne


A A A A A

PROMENADE CLAUDE DESBONS

Retour à la liste

Auch

 

3 place de la république
Auch

Tél : +33 (0)5 62 05 22 89

Site internet

Contact
Présentation
Le Gers, apparemment si calme a régulièrement inondé la basse-ville, notamment en juillet 1977. L'abri impossible, au bout de la passerelle Saint Pierre et les inscriptions, placées sur l’escalier monumental constituent une œuvre de Jaume Plensa qui témoigne de ces événements dramatiques.

Longue de 4 km, on peut la parcourir à pieds, en vélo ou à roller. Elle permet une découverte de la ville et de la nature. Le Gers commence son périple auscitain par le sud, dans un environnement champêtre. Peu après le Moulin de la Ribière, il côtoie jardins, bâtiments artisanaux et commerciaux, pavillons… La rivière rehaussée par un pont-barrage devient un plan d’eau calme et régulier. La rivière tourne légèrement au cœur d’un espace semi-urbain : constructions basses, berges aménagées, camping municipal, locaux techniques et aires de jeu. Après avoir traversé la passerelle, on débouche vers la vieille ville. Les architectures de l’Escalier Monumental, de la Tour d’Armagnac, de la Cathédrale Sainte Marie miroitent dans la rivière. Ce sont les pousterles et les vieilles rues en pente qui relient la pierre à l’eau : autrefois la rivière coulait au pied du coteau et occupait la place des actuelles Allées Lagarrasic. Après être passé sous le pont de la Treille, le plus vieux d’Auch, la rivière calme quitte la ville historique pour rejoindre, le CIRC et le Parc du Couloumé. La promenade aboutit à la zone commerçante d’Endoumingue.

Classification - TerraGers

  • Classification - TerraGers : TerraGers

Pratiques

  • Pédestre, 
  • VTT, 
  • Vélo électrique, 
  • VTT électrique

Distance

  • 4.00 km

Durée

  • 1 h

Difficulté

  • Facile
 
  • Afficher
Blog

Blog

Dossier « Au coeur de la Gascogne » dans randosbalades.fr Randonnée autour d'Auch

  Procurez-le vous sans plus attendre ou encore...

Accéder au blog
Fetes
30 Novembre 2017 Posté par Léa TOURNIER à 10:49

Blog

Accéder au blog